Vient de paraître le dernier numéro de l'Étoile de Mer 

           L’Étoile de mer de 2020 est consacrée à la publication de 46 lettres inédites,
correspondance échangée en 1923 entre Jean Carrive, alors lycéen à Bordeaux, et le
groupe parisien de Littérature. Le jeune homme aspire à « faire du surréalisme ».
Breton lui fait bon accueil mais avec quelque réserve, Desnos lui prodigue généreusement
ses conseils. Avec une fougue juvénile, l’impétrant se fait pressant. En 1924 il aura partie
gagnée. Il figure dans le Manifeste du surréalisme parmi ceux qui ont fait « acte de surréalisme
absolu » et Aragon précise dans Une vague de rêves : « Jean Carrive, le plus jeune surréaliste
connu, est surtout remarquable par un magnifique sens de la révolte. » 

           La correspondance inédite que nous publions saisit sur le vif et dans le quotidien ce que
furent ces premiers mois d’une initiation au surréalisme.  Le lecteur soucieux de déchiffrer le
dessin surmonté du mot  « Transatlantique » pourra se reporter à la rubrique Inédits sur Robert
Desnos, ou en cliquant sur
ce lien.

Pour commander:
Association des Amis de Robert Desnos,
11 rue des Saints Pères,
75006 Paris.
Prix de vente 12€

 

***

Introuvable alligator

 

Ne cherchez plus l’alligator dans la dernière édition (2020) des Chantefables et Chantefleurs. Il a disparu, précipité dans les flots de la rivière boueuse des censeurs aussi menaçants qu’anonymes, emportant avec lui l’enfant objet de la vindicte et que Robert désigna comme « négrillon ». Si ce vocable peut paraître aujourd’hui pour le moins malencontreux, il n’était pas infamant en 1943 lorsque Robert l’écrivit, noir sur blanc. 

Si injure il y a, c’est plutôt de laisser croire que Robert eut la moindre complaisance pour le racisme. Sa vie et son œuvre en témoignent, il le combattit  toute sa vie…  et en mourut.

Prenez garde, mesdames et messieurs les censeurs et autres contempteurs car malgré vos menaces, l’alligator, pour qui toutes chairs sont égales,  pourrait vous dévorer.

 

Les Amis de Robert Desnos

 

 

Un rappel salutaire 

 

Profitant de la parution de la récente édition des
29 Chantefables et Chantefleurs nous vous présentons
la couverture historique de la première édition de
30 Chantefables publiée par les éditions Gründ en 1944. 

 

La guerre était presque finie, on attendait encore le retour de
Robert Desnos. Dans les premiers exemplaires était inséré ce

petit billet ...

Parutions

 

Fraenkel, un éclair dans la nuit, de Gérard Guégan, éditions de l'Olivier
 

En 1915, étudiant en médecine, il est, comme son ami André Breton, mobilisé avec un an d’avance. Dès lors, il va continuellement flirter avec la mort sans jamais renoncer à son goût pour la liberté. Envoyé en Russie en 1917, il assiste de près à la Révolution. Il en rentre marqué pour la vie. Aussi le retrouve-t-on en janvier 1920 parmi les premiers dadaïstes parisiens et ensuite au sein du mouvement surréaliste. En août 1936, il participe à la bataille des Baléares. Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, il se cache (il est Juif), puis il traverse à pied les Pyrénées avant de rejoindre l’escadrille Normandie-Niémen.

Cet homme, c’est Théodore Fraenkel. Oublié des livres d’Histoire, il aura connu Vaché et Aragon, Desnos et Tzara, le stalinisme et la guerre d’Algérie. Révolutionnaire dans l’âme, Fraenkel est aussi un amoureux passionné, tel un personnage de la Nouvelle Vague égaré dans un roman de Victor Serge. Interrogeant les derniers témoins, et consultant des archives inédites, Gérard Guégan a mené une minutieuse enquête. Dans cette biographie digne d’un roman d’aventures, il fait le portrait d’un homme au destin hors-normes.

Fondateur des Editions Champ Libre, artisan de la renaissance du Sagittaire, Gérard Guégan a publié une trentaine de livres. Citons: La Rage au cœur (1974), Sur le sentier de la guerre (1993), Markus Wolf avait une sœur, je l’ai aimée (1997) et Fontenoy ne reviendra plus (2011), prix Renaudot de l’essai. 19,00 €

Ce livre est l’occasion pour nous de rappeler la publication des Carnets de Théodore Fraenkel, 1916-1918, éditions des Cendres, 1990, ainsi que celle de Théodore Fraenkel, l’ami de Robert Desnos, Lettres et documents inédits (1917-1952), L’Etoile de mer, n°10, 2006.

 

Chantefables et chantefleurs, Gründ

 

A l’occasion des cent-vingt ans de la naissance de Robert Desnos, les Editions Gründ publient une nouvelle version des « Chantefables et Chantefleurs » illustrée par Mylène Rigaudie avec une préface de Jacques Fraenkel.

Disponible en librairie à partir du 4 octobre. 14.95 Euros.