CE CŒUR QUI HAÏSSAIT LA GUERRE

 

Ce cœur qui haïssait la guerre voilà qu’il bat pour le combat et la bataille !

Ce cœur qui ne battait qu’au rythme des marées, à celui des saisons, à celui des heures du jour et de la nuit,

Voilà qu’il se gonfle et qu’il envoie dans les veines un sang brûlant de salpêtre et de haine

Et qu’il mène un tel bruit dans la cervelle que les oreilles en sifflent

Et qu’il n’est pas possible que ce bruit ne se répande pas dans la ville et la campagne

Comme le son d’une cloche appelant à l’émeute et au combat.

THIS HART WHICH HATED WAR

 

This hart wich hated war, see now , it beats for combat and battle !

This hart that once beat only to the rhythm of the tides, seasons, hours fo day and night,

See now, it swells up and seds intothe veins a blood burning with salpetre and hate

And brings to the brain a noise to make the ears whistle

And this noise cannot but spread through city and country,

Like the sound of a tocsin that summons to uprising and combat.

...

Traduction:

in Robert Desnos, surrealist, lover, resistant
Timothy Adès. Arc Publications
 www.arcpublications.co.uk