Robert Desnos ?
 

Le jeune prophète «parlant surréaliste à volonté» (Breton). L'auteur de poèmes d'amour «aussi beaux que ce que vous pouvez connaître de plus beau dans le genre, Baudelaire ou Ronsard» (Artaud). «Le faiseur d'épopées et le poète populaire» (Leiris).

Le créateur, pour les enfants de ses amis, de merveilleux albums qu'il illustre lui-même. Le lecteur de Fantômas et des Pieds Nickelés, dont les articles exaltent les pouvoirs de rêve et d'érotisme du cinéma muet et du phonographe, et qui écrit scénarios et chansons. Le pionnier de l'art et de la publicité radiophoniques.

L'homme enfin qui, tout en «collaborant» au journal Aujourd'hui, soumis à l'occupant, appartient au réseau de résistance «Agir». Multiple Robert Desnos qui affirmait dès 1923 : « Les lois de nos désirs sont des dés sans loisir » et, en 1942 :  « En définitive, ce n'est pas la poésie qui doit être libre, c'est le poète. »

 

                                                                                                                                                       Œuvres
                                                                                                               Édition de Marie-Claire Dumas
                                                                                                        Collection Quarto, Gallimard, 1999

BIBLIOGRAPHIE

 

 

Éditions courantes 

 

Œuvres , collection Quarto , Gallimard, 1999/200,  contient  les œuvres publiées par le poète ainsi que des extraits d’œuvres publiées de façon posthume. Édition établie et présentée par Marie-Claire Dumas

 

 

Dans la collection Poésie / Gallimard

Corps et biens

Fortunes

Destinée arbitraire

Contrée suivi de Calixto

 

Dans la collection L’Imaginaire / Gallimard

La Liberté ou l’amour ! suivi de Deuil pour deuil

Le vin est tiré…

De l’érotisme

Nouvelles Hébrides suivi de Dada-Surréalisme 1927

 

Aux Éditions Gründ

Chantefleurs et chantefables

 

 

Journalisme, écrits sur l’art, le cinéma et la musique, récits, critique littéraire

 

Nouvelles Hébrides, et autres textes, 1922-1930, édition établie, présentée et annotée par Marie-Claire Dumas, Éditions Gallimard, 1978.

 

Écrits sur les peintres, préface de Marie-Claire Dumas, illustrations, fac similés, chronologie, Éditions Flammarion, 1984. Édition revue et augmentée, avec la collaboration de Cécile Ritzenthaler et Jacques Fraenkel, 2011.

 

Mines de rien, édition établie et préfacée par Marie-Claire Dumas, avant-propos par Alain Brieux, Éditions le temps qu’il fait, Cognac, 1985.

 

Les Voix intérieures, chansons et textes critiques, textes réunis et préfacés par Lucienne Cantaloube-Ferrieu, Éditions du Petit Véhicule, Nantes, 1987.

 

Les Rayons et les ombres, édition établie et présentée par Marie-Claire Dumas et Nicole Cervelle-Zonca, Cinéma Gallimard, 1992.

 

Les Jours de noces, nouvelles, Éditions Le Temps des cerises, 1999/2015.

 

 

Éditions originales

 

De 1926 à 1945

 

C’est les bottes de sept lieues cette phrase «  je me vois »,  4 eaux fortes par André Masson. Éditions de la Galerie Simon, 1926.

 

The Night of loveless Nights, avec des illustrations de Georges Malkine, Anvers, hors commerce, 1930, (sans nom d’éditeur)

 

Les Sans cou, avec 2 eaux fortes par André Masson, hors commerce, 1934 (sans nom d’éditeur)

 

État de veille, illustré de 10 gravures au burin par Gaston-Louis Roux, Robert J. Godet, 1943, collection « Pour mes amis »

 

Contrée, avec une eau-forte de Picasso en frontispice, Robert J. Godet, 1944

 

Le Bain avec Andromède, avec une couverture et des illustrations en couleurs par Félix Labisse, Éditions de Flore, 1944

 

Trente Chantefables pour les enfants sages, à chanter sur n’importe quel air, illustrations par Olga Kowalewsky, Éditions Gründ, 1944

 

La Place de l’étoile, collection « Humour » dirigée par Gaston Ferdière, Place de la cité, Rodez, 1945.

 

 

À partir de 1947

 

Rue de la Gaîté, Voyage en Bourgogne, Précis de cuisine pour les jours heureux, avec des eaux-fortes par Lucien Coutaud, Éditions les 13 épis, 1947

 

Les Trois Solitaires, Longtemps après… hier, « Poème pour Marie », « À la Hollande », « Mon Tombeau », avec des lithographies par Yvette Alde, Éditions les 13 épis, 1947

 

Mines de rien, gravures par André Masson, Louis Broder, 1957. Recueil de sept poèmes.

 

Les Pénalités de l’enfer ou les Nouvelles Hébrides, avec des lithographies de Joan Miro, éditions Maeght, 1974.

 

La Ménagerie de Tristan, illustrations de Patrick Couratin, collection Enfantimages, Gallimard, 1978.

 

Chantefables, Chantefleurs, La ménagerie de Tristan, Le parterre d’Hyacinthe, La géométrie de Daniel, dessins de Jean-Claude Silbermann, Éditions Gründ, 2000.

 

Un beau navire porte son nom, poème inédit de Robert Desnos, illustré par Claude Stassart-Springer, Éditions de La Goulotte, 2004.

 

 

Fac-similés

 

Le Bois d’amour, Éditions des Cendres, 1995.

 

Le Livre secret pour Youki, Éditions des Cendres, 1999.

 

Trente Chantefables pour les enfants sages, à chanter sur n’importe quel air, Éditions Gründ, 2015.

 

Dessins hypnotiques, édition établie et présentée par Carole Aurouet, Nouvelles Éditions Jean-Michel Place, 2015.

Pour Denise, éditions des Cendres, 2017

En 2017 exceptionnellement, la revue L'Etoile de Mer cède le pas à une très belle parution aux éditions des Cendres, Pour Denise.

L'ouvrage rassemble deux poèmes de Robert Desnos, adressés à " Denise aux yeux clairs dont les regards m'émeuvent", avec fac simile du manuscrit. Derrière ces deux poèmes se cache une femme hors du commun et pourtant bien peu connue: Denise Naville, traductrice de Hölderlin, Clausewitz et Celan, amie des surréalistes et épouse de Pierre Naville. Une personnalité hors normes à redécouvrir au fil des mots du poète, dans un ouvrage précieux. Contact: editionsdescendres@gmail.com / Prix unitaire: 40 euros

 

 

Traductions

 

Anthologies

 

Paul Wiens, Klaus Mockel, Paul Celan.  Berlin, Verlag Volk und Welt, 1985. Édition partiellement bilingue.

 

Robert Desnos Gegenrichtung, traduction en allemand, de Jürgen Siess, Bielefeld, Haux, 1989. Édition bilingue.

 

Robert Desnos, anthologie en vietnamien.

 

Essential poems and writings of Robert Desnos

Edited with an introduction & essay by Mary Ann Caws.

Black widow press. Boston. Mass. 2007. Édition bilingue.

 

Robert Desnos, surrealist, lover, resistantTimothy Adès. Arc Publications, 2017Le poète britannique Timothy Adès vient de publier ce recueil bilingue d’une centaine de poèmes (datés de 1915 à 1944) de Robert Desnos dont il a assuré la traduction. Aussi scrupuleux qu’audacieux il s’est attaché à retrouver les justes équivalences tant de rythmes, de rimes, de musique que de couleurs dans une langue qui, aurait-on pu croire, ne s’y prêtait guère. Ce n’est donc pas seulement une consciencieuse traduction que l’on lit mais l’œuvre initiale de Robert Desnos telle qu’elle fut écrite. www.arcpublications.co.uk

Poemas, traduction en portugais de Eclair Antonio Almeida Filho, coéditions Nephelibata et Sol Negro, 2018.

Recueils

La Liberté ou l’amour !

Die Abenteuer des Freibeuters Sanglot. Traduction en allemand de Rudolf Wittkopf. Berlin. Ogner und Bernhard. 1973.

La Liberté ou l’amour ! Traduction en japonais de Hanya Kubota. Tokyo. Hakusuisha. 1976.

 

Liberty or love ! Traduction en anglais de Terry Hale. Londres. Atlas Press. 1999.

 

La llibertat o l’amor ! Traduction en catalan de Sixte Marcos et Ricard Ripoll. Barcelone. March Editor. 2006.

 

¡ La libertad à el amor ! Traduction en castillan de Lydia Vasquez Jimenez et Juan Manuel Ibeas Altamira. Barcelone. Cabaret Voltaire. 2007.

 

La libertà o l’amore ! Traduction en italien de Tania Collani.

Editions Odoya. Bologne. 2008.

Liberty or love! Mourning for Mourning, translated and introduced by Terry Hale, Atlas Press London, 2012.

Liberdade ou amor ! traduction en portugais de Odulia Capelo et Eclair Antonio Almeida Filho, éditions Nephelibata, 2014.

 

Luto por luto, traduction en portugais de Eclair Antonio Almeida Filho, éditions Nephelibata, 2018.

 

À la mystérieuse, Les Ténèbres

Finsternis. Der Geheimnisvollen, Die Finsternis.

Traduction en allemand par Eva-Maria Thimme. Edition Sirene, S. L. , 1985.

À la mystérieuse/ Aan jou die geheim bent, traduction en néerlandais par Jan Mysjkin des sept poèmes À la mystérieuse, Éditions De Klaproos/ Le Coquelicot, 2016. Textes imprimés à la main (caractère Gill, à la couverture Nobel) en couleur rouge, avec des gravures, lino et bois, de Marja Scholtens. Papier Laurier 180 g. Tirage bibliophilique, à 50 exemplaires, numérotés et signés. www.klaproos-coquelicot.eu 

30 Chantefables pour les enfants sages à chanter sur n’importe quel air.

Story songs. Traduction en anglais par Timothy Ades, Agenda editions, Londres, 2014.

Nouvelles Chantefleurs, Novos Cantaflores, traduction en portugais de Lia Araujo Miranda de Lima et Eclair Antonio Almeida Filho, éditions Lumme, 2017.

 

Chantefleurs, Cantaflores, traduction en portugais de Lia Araujo Miranda de Lima, éditions Lumme, 2017.

 

La ménagerie de Tristan, A bicharada de Tristão, traduction en portugais de Lia Araujo Miranda de Lima et Eclair Antonio Almeida Filho, éditions Lumme, 2017.

 

Chantefables, Cantafabulas, traduction en portugais de Lia Araujo Miranda de Lima, éditions Lumme, 2017.