C'est les bottes de 7 lieues cette phrase « Je me vois » 
est parue en édition originale en 1926 et a été repris dans Destinées arbitraires, Poésie / Gallimard, 1975.

 

 

À Simone 

À la poste d'hier tu télégraphieras

que nous sommes bien morts avec les hirondelles.

Facteur triste facteur un cercueil sous ton bras 

va-t'en porter ma lettre aux fleurs à tire d'elle.

 

La boussole est en os mon cœur tu t'y fieras.

Quelque tibia marque le pôle et les marelles

pour amputés ont un sinistre aspect d'opéras.

Que mon épitaphe un dieu taille ses grêles !

 

C'est ce soir que je meurs, ma chère Tombe-Issoire,

ton regard le plus beau ne fut qu'un accessoire

de la machinerie étrange du bonjour.

 

Adieu ! Je vous aimai sans scrupule et sans ruse,

ma Folie-Méricourt, ma silencieuse intruse.

Boussole à flèche torse annonce le retour.

 

[1926] 
C'est les bottes de 7 lieues cette phrase « je me vois »

ŒUVRES, Gallimard, collection Quarto, page 296.